L’Ayurveda, qu’est-ce que c’est ?

L’Ayurveda est la science de la vie et de la longévité, la médecine ancestrale de l’Inde.

Elle fait partie des systèmes de santé non conventionnels reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé. Comme la plupart des médecines ancestrales, elle vient du chamanisme. C’est pourquoi elle est basée sur les éléments constitutifs de l’ensemble du vivant : TERRE, EAU, FEU, AIR, ETHER ou quintessence.

Le déséquilibre de l’un de ces éléments altère la santé optimale (un état dans lequel le quotidien ne requiert plus de contraintes mais, au contraire, est abordé avec un enthousiasme constant). Pour y remédier, l’Ayurveda s’appuie en particulier sur :

  • Le Yoga de l’alimentation, plus communément appelé le « bilan ayurvédique »
  • Le massage
En facilitant la digestion, les épices jouent un grand rôle dans l’Ayurveda

Comment se passe un bilan ayurvédique ?

L’Ayurveda est avant tout une science d’observation basée sur  dix variables que j’ai détaillées ci-dessous. Leur synthèse permet de mettre en oeuvre une attitude de santé préventive (c’est en tout cas à cela que je limite mon rôle d’éducatrice de santé).

Le bilan initial dure une heure, environ. Tout en faisant le point sur les déséquilibres énergétiques qui vous affectent, je vous proposerai un premier cadre de repères qui vous aideront à retrouver un équilibre dans votre alimentation et dans votre rythme de vie. 

Ces conseils vous permettront de renouer avec les énergies qui vous manquent. Ils appliquent les principes de l’Ayurveda tout en utilisant, majoritairement, les plantes médicinales européennes et les aliments de nos terroirs. 

Au cours de rencontres ultérieures, il sera possible d’affiner les choses en vous incitant à renouer plus finement avec les saveurs des aliments et d’étendre avec facilité ces découvertes à vos proches.

Dusyas, dosham, belem, kalam… : par ordre de priorité, les 10 points importants à observer lors d’un bilan et qui composent la vue d’ensemble que le thérapeute obtient

  1. DUSYAS / Les sept tissus qui nous constituent sont observables directement ou indirectement.
  2. DOSHAS / Les trois doshas sont maintenant connus du grand public. Ils expriment la dominante ou l’excès d’une humeur, c’est à dire l’expression des éléments (VATA représente l’AIR ou l’ether, la quintessence ; PITTA représente le FEU ; KAPHA représente la TERRE et l’EAU).
  3. BELEM / La force de la personne et celle de son déséquilibre.
  4. KALAM / Le temps : le moment de la journée, de la vie, des saisons, … eux-mêmes sujets aux doshas.
  5. AGNILAM / Le feu digestif renseigne sur la capacité de la personne à digérer. C’est donc un aspect capital pour notre société où l’abondance de nourriture incite à manger plus qu’il n’est nécessaire.
  6. PRAKRITI / La nature de la personne et son état actuel sont renseignés par ses pouls (NADIS).
  7. VAYA / L’âge du patient qui vient compléter l’observation de ses doshas.
  8. SATTVAM / L’état psychologique et émotionnel de la personne. 
  9. SATMYA / Les habitudes de vie dans l’environnement dans lequel la personne vit doivent être en harmonie avec ses besoins pour être en bonne santé. (Les heures de lever et de coucher qui lui assurent un bon sommeil ; les heures de repas, leur régularité, la variété des saveurs consommées ; les habitudes actuelles comparées à celles de la famille d’origine ; le climat actuel comparé à celui de la région dans laquelle on est né, …).
  10. AHARAM / définit le rapport entre la qualité et la quantité dans les doshas (il ne suffit pas de savoir quel est le dosha qui domine en nous, encore faut-il comprendre comment il s’exprime en nous), dans la nourriture et le sommeil.
Dans la tradition, les femmes ne massent que les femmes.
C’est pourquoi mes massages sont exclusivement réservés aux femmes.

Le massage répondra donc à des besoins de réconfort, d’apaisement ou de dynamisation. A Lannion, je peux vous proposer les massages suivants :

Le massage indien classique, ABHYANGA : massage de tout le corps avec une huile adaptée, utilisée tiède. La composition de l’huile utilisée aussi bien que le toucher concourent à satisfaire les besoins identifiés. Il dure une heure.

Le massage « intégral » est basé sur une « digipuncture » des points marma, points énergétiques spécifiques à l’Ayurveda associé à un massage de détente.

Les massages spécifiques à la femme enceinte : deux types de massage sont proposés, avant et après trois mois de grossesse. Il facilitent la détente du dos et des membres. La maman participe au massage par la respiration spécifique à la préparation de la mise au monde du bébé, ce qui lui apporte une relaxation profonde. 

Les massages des bébés : Pendant le premier mois, le bébé est massé avec une grande douceur et avec une boule de pâte. Ensuite, avec les mains. Ce massage est l’occasion pour les parents d’apprendre à le faire par eux-mêmes. Un massage quotidien du bébé est préconisé jusqu’à ses 18 mois, prélude à un ou deux massages hebdomadaires du jeune enfant.

Brigitte MARTIN

Brigitte MARTIN : Professeur de Yoga  - Thérapeute selon l'Ayurveda – Formatrice d’Adultes
Hatha Yoga : Diplôme initial de à la FNEY (Fédération Nationale des Enseignants de Yoga) ; Physiologie Dynamique (Blandine Calais Germain) et Yoga de l’Energie (Roger CLERC, Géraldine Bole-Lenoir) ; Formation continue auprès de Walter THIRIAK RUTA (formé par le Maître indien Sri Satchitananda Yogi) ; Pratique du Raja Yoga, méditation centrée sur le cœur)
Ayurveda : Formation initiale à l’IEEV (Institut Européen d’Etudes Védiques) "bilans" & massages ; perfectionnements en Inde auprès du Dr Krishnakumar (Kérala) ; adaptation du système ayurvédique à notre environnement européen grâce à l’ethnobotanique ; perfectionnements auprès de Deepak Chopra.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires